Energie clermont ferrand : En Auvergne qui gagne la partie ?

EDF reste à ce jour la plus importante entreprise française.

Depuis sa création elle n’a cessé d’évoluer. Mais il faudra aussi compter sur les autres qui sont Engie ou encore les entreprises beaucoup moins importante comme Direct energie. Mais aujourd’hui si EDF est toujours là c’est qu’elle a parfaitement anticipé le problème de la concurrence.

Elle a su développer son réseau électrique pour l’étendre et c’est le meilleur moyen pour ne pas avoir de regrets. La part de marché du groupe est toujours intéressante et elle est rare dans les autres milieux. C’est pourquoi il faut avant tout construire avec EDF cette relation de confiance qui est assez unique mais il faut aussi laisser le marché se développer.
  • Deux entreprises pour l’histoire
  • Un marché duopole
  • des alternatives incertaines
Et c’est avec la concurrence qu’une entreprise progresse. C’est dans la difficulté que l’on sait si une institution publique comme celle là est capable de s’adapter aux changements du monde. Alors il faut se rendre sur un site qui permet d’avoir des informations excellentes sur le marché électrique français, sur energieclermontferrand.com il est donc fortement enviseagable de prendre en note toutes les informations relatives au marché électrique français.

Le marché est hiérarchisé

Pas de panique, il n’y a pas de monopole en Auvergne.

C’est impossible avec les règles de Bruxelles qui impose une concurrence légitime et normale. C’est pourquoi il est tout aussi important pour chacun des acteurs du marché d’avoir son mot à dire et il vaudrait mieux. S’il n’y a pas de concurrence alors il ne peut y avoir de progrès. Or aujourd’hui le progrès est indispensable pour progresser. Heureusement pour EDF, Engie fait office de concurrent principal mais derrière avec Direct Energie il y a aussi un outsider qui n’a pas dit son dernier mot, loin sans faux;